Développement personnel

Comment surmonter le complexe d’infériorité ?

Avez-vous déjà eu le sentiment, lors d’un évènement social, de vous sentir intimidé ou pas à votre place ? Ou alors, de ne pas être assez bien pour accomplir certaines choses ? Vous vous sentez moins beau, moins intelligent, moins talentueux que les autres. Souvent, les gens que nous admirons peuvent nous pousser à ressentir des sentiments […]

comment se lancer dans l'affiliation

faut-il souscrire à canva pro ?

le mindset qui m'a permis d'atteindre mes premiers 100k

en tendance :

je m'appelle safia

Mon but avec ce site internet est de t'aider à développer ton business en ligne non seulement grâce au podcast, mais aussi grâce à des méthodes qui ne sont pas énergivores.

hello,

Prêt.e à lancer ta newsletter ?

JE ME LANCE

Télécharge mon workbook gratuit pour découvrir les 3 étapes qui vont t'aider à mettre en place ta stratégie de marketing par email

Comment surmonter un complexe d'infériorité ?

Avez-vous déjà eu le sentiment, lors d’un évènement social, de vous sentir intimidé ou pas à votre place ? Ou alors, de ne pas être assez bien pour accomplir certaines choses ? Vous vous sentez moins beau, moins intelligent, moins talentueux que les autres. Souvent, les gens que nous admirons peuvent nous pousser à ressentir des sentiments négatifs envers nous-mêmes : à savoir que nous ne sommes pas assez légitimes par exemple. C’est de la comparaison que peut naître le complexe d’infériorité. Ce sentiment tire aussi ses origines de ce que l’on vous a dit : pas assez bons, faible, incapable. Ce sont des critiques dévastatrices et si elles sont répétées, on finit par y croire. Alors, comment surmonter un complexe d’infériorité bien installé ? Je vous propose quelques pistes.

Apprendre à se comparer sans se sentir moins bien que les autres

Je sais que de vous demander d’arrêter de vous comparer aux autres, reste quasiment impossible, car c’est humain. C’est dans notre nature de mesurer nos résultats, nos performances et nos succès. La comparaison n’est pas forcément une mauvaise chose si elle est bien utilisée.

L’idée est que vous devez vous confronter aux autres pour vous améliorer et non pour vous rabaisser. Pour ce faire, vous devez prendre en considération un ensemble, votre personne tout entière plutôt que de vous concentrer sur certaines parties uniquement. Comparez-vous aux autres sur des choses que vous êtes en mesure d’améliorer et de changer. À quoi bon mettre en parallèle ma taille (1 min 58 s) à celle de Romee Strijd (1m81) ? C’est quelque chose que je ne peux changer et qui ne dépend pas de moi. Pourquoi me rendrais-je malade pour cela ? Lorsque vous observez les autres, répondez à ces questions avant de conclure qu’ils sont meilleurs que vous, vous pourrez être surprises :

• Y a-t-il quelque chose à apprendre ?

• Quel est l’objectif ?

• Quelle est votre progression dans le domaine que vous comparez ? (obstacles, objectifs, etc.)

• Qu’est-ce qui vous fait ressentir le besoin de faire cette comparaison ?

• Est-ce réaliste par rapport à votre situation ou vos ressources ?

Retenez ceci : toute comparaison qui n’aide pas à améliorer votre vie et qui ne vous apprend rien est inutile.

Découvrir sa personnalité pour vaincre le sentiment d’infériorité

En général, lorsque l’on souffre du complexe d’infériorité, c’est que l’on ne sait pas qui l’on est et que l’on permet aux autres de nous définir. Nous avons tous des domaines où nous excellons par rapport aux autres et chaque personne a quelque chose de spécial. Si vous n’êtes pas douées pour jouer d’un instrument de musique, vous êtes douées pour autre chose. Et c’est votre force. Ce dont vous pensez manquer, vous le compenser par quelque chose d’autre, alors ne doutez pas de vous.

Tout se travaille, vous pouvez améliorer de nombreux aspects de votre vie s’ils ne vous plaisent pas. Essayer d’apprendre de vous et de peaufiner ce qui fait votre personnalité.

Accepter ses réussites et les valoriser

Au lieu de vous dire que vous avez réussi telle chose grâce à un coup de chance, dites-vous que vous avez réussi parce que vous avez travaillé dur. N’ayez pas peur de vous féliciter parce que c’est bien vous qui êtes à l’origine de ce succès. D’ailleurs, si vous ne méritez pas le crédit de cette réussite, alors qui le mérite ? C’est vous qui avez œuvré pour non ? C’est vous qui avez fait tous ces efforts pour y arriver ? Alors, arrêtez de penser que vous n’en êtes pas digne. À partir de ce jour, apprenez à vous féliciter lorsque vous accomplissez quelque chose. Cela vous aidera progressivement à comprendre que vous êtes capable et vous ne vous sentirez plus inférieur parce que vous connaîtrez votre vraie valeur.

Être bienveillant envers soi-même pour gagner en confiance

Ce n’est pas parce que vous commettez parfois des erreurs que vous devez vous dévaloriser. Il faut trébucher, se planter, échouer et recommencer, un échec bien subi reste la meilleure des leçons. Si vous ne restez pas abattu, vous en ressortirez plus fort. Pensez à ce que vous avez appris. La plupart des erreurs que l’on commet nous sont bénéfiques après coup si l’on sait les analyser. Tout le monde en fait. Cela fait partie de la vie. Donc, ne laissez pas un incident comme celui-là vous faire croire que vous ne valez rien.

S’émanciper de l’opinion des autres pour diminuer son manque de confiance

Vous devez vous forger votre propre opinion en fonction de vos actes, votre parcours, vos aspirations et non sur ce que les autres disent de vous. Il y aura toujours des gens qui vous critiqueront et qui croiront mieux savoir que vous. Est-ce que ce que pensent les autres doit vous affecter ? Absolument pas. Je comprends que l’on puisse y accorder de l’importance, mais il faut apprendre à réaliser que personne n’en saura plus sur vous que vous-même.

Avec le temps, j’ai rapidement compris que si je me sentais inférieur aux autres, c’est parce que j’accordais trop d’importance à ce qu’ils disaient de moi. Quand on apprend à vivre sa vie sans se soucier des autres, c’est là que tout change. On est plus à l’aise dans notre peau et on commence à réellement profiter. À oser faire de nouvelles choses. La peur du jugement disparait petit à petit. Bien sûr, il est difficile au début de faire sans l’approbation des autres, mais vous devrez apprendre à faire face aux critiques et à faire en fonction de vous.

Empêcher que le complexe d’infériorité ne se transforme en syndrome de l’imposteur

Les sentiments d’infériorité concernent tout le monde dans un certain domaine. À côté de cela s’ajoute parfois le syndrome de l’imposteur. C’est ce que nous éprouvons lorsque nous estimons que nous ne méritons pas nos succès. On a tendance à penser que l’on dupe les gens parce que nos prouesses sont dues à de la chance ou à un bon timing. Ce sentiment d’être illégitime ou un imposteur ne nous permet pas d’accepter tout ce qui nous arrive. Ce qui est d’autant plus dommage, c’est que ce blocage est plus souvent présent chez les femmes. Quand on ne se sent pas méritant, on a tendance à inhiber nos ambitions et à refuser de nouvelles opportunités et on ne va pas au maximum de notre potentiel.

Voir la réussite des autres comme une inspiration

Une bonne manière d’estomper une faible auto-estime est de transformer l’envie ou la convoitise en inspiration. Dites-vous que quand de bonnes choses arrivent à d’autres personnes, cela signifie que c’est aussi possible pour vous. Ce n’est pas parce que quelqu’un réussit que vous n’avez aucune chance. Il y a de la place pour tout le monde. Inspirez-vous des réalisations des autres, cela vous donnera plus de courage que ce que vous pensez.

Arrêter de dire : « je ne peux pas »

Vous devez arrêter de dire « je ne peux pas ». Ces mots ne doivent plus faire partie de votre vocabulaire. Rien que le fait de penser que vous n’y arriverez pas vous limitera. Vous n’irez jamais au maximum de votre potentiel si votre état d’esprit n’est pas positif. Dites « je peux ». Cela brisera petit à petit la barrière mentale à l’origine de vos pensées limitantes. Si vous le répétez à chaque fois et que vous y croyez vraiment, vous commencerez à vous sentir fortes et capables.

En définitive, posséder un complexe d’infériorité est étonnamment normal et assez commun. Lorsque l’on aborde le manque de confiance, il est naturel de vouloir prouver quelque chose pour se sentir mieux. La bonne nouvelle, c’est que vous en êtes capable. Nous sommes tous égaux, nous avons tous nos qualités, nos défauts, nos forces et nos faiblesses. Tout comme les autres, vous valez la peine. Ce sentiment constant d’être médiocre détruira votre confiance en vous et votre estime personnelle, vous n’aurez jamais le sentiment d’être assez bons, et vous vous limiterez beaucoup à cause de cela. Il n’y a qu’en vous challengeant que vous repousserez vos limites.

ALORS, SOUFFREZ-VOUS D’UN COMPLEXE D’INFÉRIORITÉ ?

Comment surmonter un complexe d'infériorité

+ VOIR LES COMMENTAIREs

- Hide Comments

ajouter un commentaire

  1. Marion dit :

    Cet article est juste parfait, merci beaucoup Safia ! <3 Je suis tellement d'accord avec ce que tu dis lorsque tu parles de s'inspirer de la réussite des autres et non de la jalouser. Hélas, la tendance a l'air d'être davantage à la jalousie… mais j'ai comme l'impression que la nouvelle génération d'entrepreneurs bienveillants permet de faire grandir un public tout aussi réceptif à ces valeurs ! 🙂
    Gros bisous !

  2. Angelilie dit :

    Très bel article sur la confiance en soi. Comme tu le dis, il faut savoir être soi-même, ignorer les critiques et ne pas se comparer constamment aux autres. Je suis moi-même petite (1m 55) et je n’ai jamais été complexée par ma taille. Comme on dit, tout ce qui est petit est mignon 😉 Bises

  3. Elodie M. dit :

    Super inspirant cet article, merci!
    Dire “je dois faire ça” au lieu de “il faut” change beaucoup de chose.

  4. Plume d'Auré dit :

    Magnifique article. merci pour tes mots jolie Safia!
    Pleins de bisous
    Plume d’Auré

  5. Coucou ma Safia,
    Ton article est bourré d’ondes positives pour réussir et arrêter de se sentir mal dans sa tête.
    Merci beaucoup.
    Bisous

  6. Nina dit :

    Oh que oui j’ai un complexe d’infériorité! Je n’ai absolument pas confiance en moi, mes échecs me prouvent encore + que je suis ”nulle” pour telle ou telle chose.
    Tes conseils seront utiles pour beaucoup de tes lectrices qui sont dans ce cas, à commencer par moi.
    Merci ma belle, Bisous

  7. Eric dit :

    Coucou,
    Merci pour votre article , c’est utile pour donner des inspirations
    Bious<3

  8. Estelle dit :

    Coucou ma belle, comment vas-tu?
    C’est quelque chose que j’ai mis beaucoup de temps à éloigner de ma vie… J’ai vécu 5 ans avec quelqu’un de méprisant et ça n’a pas aidé pour la confiance en soi, et ce fameux complexe. Puis toutes les choses négatives et positives qui me sont arrivées je les ai transformées, analysées, ai pris du recul et ai vu ce que j’étais capable de faire plutôt que l’inverse.
    Merci pour ce joli article très inspirant car c’est un sujet qui concerne énormément de monde et dont on parle peu.

    Très belle semaine.
    Estelle

  9. Gaëlle dit :

    Merci pour cet article très inspirant. Cela fait effectivement relativiser, les challenges se travail au quotidien et font de nous, un peu chaque jour, de meilleures personnes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Je suis Safia, votre mentore en podcasting !

Je suis une entrepreneure, une podcasteuse et une voyageuse régulière. Ma mission est d'aider les femmes à s'émanciper et à développer un business en ligne rentable qui va appuyer leur indépendance financière.

en savoir plus

hey !

Télécharge mon guide pratique

Si tu souhaites développer une communauté engagée et créer un contenu vivant que l'on peut consommer à tout moment, le podcast est fait pour toi ! Découvre dans ce guide de 15 pages comment te lancer sereinement.

guide gratuit

3 étapes pour lancer son podcast

    accueil
    ressources

    © 2022 collective corp   | Mentions légales | politique de confidentialité  | SITE CREDIT 

    podcast
    contact

    CE SITE NE FAIT PAS PARTIE DU SITE WEB FACEBOOK OU DE FACEBOOK, INC. EN OUTRE, CE SITE N’EST PAS ENDOSSÉ PAR FACEBOOK EN AUCUNE FAÇON. FACEBOOK EST UNE MARQUE DÉPOSÉE DE FACEBOOK, INC.